Entraînement Metsä

forum privé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cours de rp n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gauffre

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 13/02/2016

MessageSujet: Cours de rp n°1   Mar 16 Fév - 21:44

1 )
Ton perso le centaure arrive pour le première fois dans une grande ville alors que jusque là il vivait dans la forêt, décrit son avancée dans les premières rues de la ville, ce qu'il ressent, ce qu'il voit, tout.

2 )
Ton perso centaure rêve et songe à un autre centaure, décrit le rêve et ce qu'il imagine YAOIIII youpi youpi *sort*

3 )
Ton perso centaure est un prince centaure qui va se marier demain avec une inconnue centaure, il est dans sa chambre et il se questionne.

Tu choisis !
(et si rien ne t'inspire on en trouvera d'autres x))


Dernière édition par Gauffre le Mar 16 Fév - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hiro
Admin
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 13/02/2016

MessageSujet: Re: Cours de rp n°1   Mar 16 Fév - 21:46

d'accord!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kastoatupu.creerforum.com
Hiro
Admin
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 13/02/2016

MessageSujet: Re: Cours de rp n°1   Mer 24 Fév - 22:29

[Okay je me lance avec le 1)!!]
Cela faisait maintenant 17 ans que je passais des jours plus ou moins paisible dans la forêt avec le troupeau, nous vivons dans un endroit tranquille, un endroit que seul nous connaissons car pour y accéder il fallait emprunter des passages secret et autres petits passages. On pouvait qualifier ça de camps, le lieux était bien éclairé mais il protégeait aussi bien des intempéries, tout le monde avait un coin pour dormir. Un jour notre meneur, Cain, me demanda d'aller chassé du côté Est car nous commencions à manquer de provisions, le côté Est est le côté que nous connaissons le moins, car il était plutôt sombre et accueillant. Je me lança donc dans cette quêtes du gibier en prenant au passage mon arc et mes flèche ainsi que ma peau d'élan au cas où j'aurais froid, je l'accrocha autour de ma taille de mon buste humain et me mit en route.
Après plusieurs heures de marches je m’arrêta, c'était à partir d'ici que le côté Est avait été inexploré et malheureusement pour moi je n'avais réussi à attraper qu'un lapin. Je regarda tour à tour derrière et devant moi, devais-je continuer ou rentrer maintenant qu'avec un lapin? Je me résigna et avança de quelque pas vers la zone inexplorée en lançant un regard craintif. Je m'arrêta à côté d'un point d'eau et me regarda, mes cheveux roux sombre avait encore un peu poussé et ma petite tresse était défaite. J'essaya de prendre un air menaçant en fronçant les sourcils mais ce n'était pas crédible avec mes tâches de rousseurs et mes yeux bleu. Même mon corps n'était pas imposant comme les frisons ou les percherons, non moi j'avais le corps fin d'un pur sang arabe, ma robe était noir de jais avec des taches rousses par ci par là et mon torse humain ,n'était ni trop muslcer ni trop maigre mais j'étais fière des quelques petites cicatrices qu'il y avait dessus et de mes taches de rousseurs qui descendaient jusque dans tout mon dos et un peu sur mon ventre. J'entra dans l'eau pour remplir ma gourde et m'enfonca dans le côté sombre de la forêt.
Après quelques heures je compris pourquoi personne n'y avait jamais mis les pieds......cette endroit était peu accueillant, pleins de bout, sombre et surtout habité par d'étranges bestioles, comme des oiseau mutant ou encore des hiboux à deux têtes. Je continuas mon chemin en trottant quand j'entendit un bruit derrière moi je fis volte face, trois énormes loups se tenaient devant moi la bave aux lèvres, les yeux exorbité et ils semblaient avoir des sortes de gros yeux partout sur le corps. Je ne leurs laissa même pas le temps de faire un pas que je me retourna et parti ventre à terre droit devant moi, je les entendait derrières moi haleté par l'excitation d'avoir trouvé une proie. Je réfléchit à toute vitesse, ils devaient connaître cette endroit bien mieux que moi, ils avaient donc l'avantage, mais j'étais plus gros et plus rapide qu'eux ,j'avais peut être une chance.
Je ne sais pas combien de temps j'ai couru mais au bout d'un moment je senti que j'atteindrait bientôt ma limite d'endurance et mes griffure ,dû aux ronces,les plus profondes commençaient à me faire souffrir, le problème c'est que les trois autres gogoles eux pétaient encore la forme. C'est là que je vis un endroit éclairé, comme si la lisière de cette endroit se trouvait là. Je pris donc cette directions, évitant tant bien que mal les attaques de mes poursuivant, plus je me rapprochais et plus la lumière se faisait forte, après un dernier effort je sortit de l'enfer sombre et la lumière m'éblouit.
Je m'arrêta quelque mètres plus loin, hors d'haleine, les pattes tremblantes. Je me souviens d'un seul coup que j'était poursuivit mais quand j'ouvrit les yeux les monstro-loups n'étaient plus là. Je lança un regard angoissé d'où je venais mais rien ne sorti, je me tourna donc de l'autre côté et m'arrêta net. Un grand pont de pierre se traversait le ravin en bas de la colline où j'était et de l'autre côté se dressait des maisons de pierre de toutes tailles. Ca devait être ça se qu'on appelait la "ville"? Je n'y avait jamais été mais d'après les anciens s'était un endroit qui faisait peur où régnait la loi du plus fort. Mais d'un certains côté s'était toujours mieux que de retourner sur ses pas voir ses amis canidés. Il fit alors quelque pas et s'engagea dans la descente. Je marchais doucement, et arrivé devant le pont colossal il hésita, le sol était bizarre. Je mis un sabot dessus et le retira aussitôt, drôle de sensation de marcher sur des pierres ronde, s'était froid et dur. Je pris mon courage à deux mains et inspira un bon coup et je m'engageas sur la structure de pierre. Je marchait bizarrement en levant haut les pattes mais une fois de l'autre côté je souris et trottina jusqu'à la ville. Mais une fois devant je fu pris de panique, il n'y avait pas de grand espace pour courir et il y avait presque partout des petits chemins. Je regarda longuement sans bouger jusqu'à ce qu'un énorme centaure à armure me pousse pour passer. Je me décida à le suivre toujours en faisant mes pas bizarre, mes pas faisait des bruit en touchant terre, des sorte de "clac-clac" qui me génère, moi qui était habitué à me déplacer sans bruit . Je marchait doucement en regardant partout autour de moi, d'après ce qui était écrit les chemins ici était appelés "rues" et celle-ci dégageait des tas d'odeurs différentes, je reconnu celle de a viande , du poisson et des herbes médicinales. Les gens qui peuplait la ville me regardait bizarrement, sûrement parce que j'avais l'air pitoyable à me balader torse nu avec des blessure fraîche sur tout le corps. Mais eux n'étaient pas bizarres, ils étaient comme les créatures que j'avais l'habitude de voir dans la forêt mais en plus..habillé. Une aura bizarre se dégagait d'eux mais je n'y prêtait peu d'attention, j'était trop occupé à observer les différents objets qu'ils vendaient et les petites maisons appelées "magasins". La ville avait vraiment l'air d'être un lieux cool.

Voilà!! j'espère que j'ai pas trop fait un HS et que c'est assez bien. ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kastoatupu.creerforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de rp n°1   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de rp n°1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vidéo] Saloon-Car à Magny-Cours 2010
» Cours de géopolitique
» S3 en cours de restau/café racerisation + cure de vitamines
» Reprise des cours
» Superbike magny cours ce week end 2,3,et 4 octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Entraînement Metsä :: Votre 1ère catégorie :: Entrainements-
Sauter vers: